m

La mésothérapie est une technique médicale inventée en France par le médecin généraliste Michel Pistor. Elle consiste à injecter sous le derme (la couche la plus interne de la peau), de faibles doses de médicaments.
Le principe de la mésothérapie Tunisie est d’utiliser de plus petites quantités de médicaments en ciblant directement la zone à traiter ou le plus proche possible.

Mésothérapie Mésothérapie : un moyen thérapeutique efficace et peu toxique

Depuis longtemps on soignait les maladies en agissant directement sur la région concernée de l’organisme
ou parfois sur l’organe lui-même.
Ainsi : on soignait, les migraines en ciblant directement la tête, les rhinites en agissant près du nez, les arthroses sur les articulations, les sciatiques le long de la jambe et les tendinites le plus près des tendons. Tout se passe comme si la pathologie profonde s’inscrive en filigrane à la surface de la peau.
Il a fallu attendre 1958 pour donner à cette méthode le nom de mésothérapie.

Mésothérapie

Mésothérapie Tunisie : les pathologies traitées

La mésothérapie est initialement destinée à traiter les douleurs localisées et l’insuffisance veineuse. Elle s’appliquait essentiellement sur des points indiqués par le patient comme étant les plus proches de la douleur.
Cette technique est, de nos jours utilisée pour traiter de nombreuses pathologies :

  • L’arthrose ;
  • Les rhumatismes ;
  • Les douleurs lombaires ou cervicales ;
  • Les tendinites ;
  • Les acouphènes ;
  • Les infections ORL ;
  • La chute des cheveux (alopécie), etc.
  • Les entorses ;
  • Le zona ;
     

De nos jours les points sont plus précis et ne sont pas forcément en projection de la pathologie profonde. La mésothérapie peut être associée à l’acupuncture : on parle dans ce cas de Méso acupuncture.

Clinique du Centre - Mésothérapie
Clinique du Centre - Mésothérapie
Mésothérapie

Mésothérapie Tunisie : conceptions du mode d’action

Le médicament est déposé au plus près de l’organe cible : c’est l’idée de PISTOR (voir défi thérapeutique 3è édition Malouine 1979).
Trois hypothèses de mode d’action :

  • La mésothérapie agirait grâce à la stimulation locale ou/et générale de la microcirculation : Schématiquement, un organe, un tendon ou une articulation malade serait en état de souffrance microcirculatoire. Le traitement mésothérapique corrigeait cette souffrance
  • L’hypothèse du mésoderme : La mésothérapie est le traitement du tissu conjonctif d’origine mésodermique qui regroupe des systèmes microcirculatoires, neurovégétatifs et Immunitaires. En agissant sur ces trois niveaux, la mésothérapie peut corriger un trouble fonctionnel engendré par la pathologie en cause
  • Théorie énergétique : En 1982 Daniel Ballesteros définit l’injection mésothérapeutique comme étant un message énergétique. Cette théorie est fondée sur des bases d’acupuncture, d’auriculothérapie, de médecine énergétique et d’électromagnétisme.
Mésothérapie

Comment pratiquer la mésothérapie ?

La plupart des médecins pratiquent la mésothérapie ponctuelle systématisée en s’appuyant sur les théories de Dr Robert MAIGNE et du rhumatologue Didier Mrejen.
Robert Maigne s'appuie sur la détermination du dérangement intervertébral mineur et la recherche de zones douloureuses à la palpation (syndrome-cellulo-tendino-myalgique) en relation avec la perturbation d’un étage rachidien.
Selon lui ces zones sont retrouvées au niveau des terminaisons des branches postérieures, collatérales et antérieurs de l’étage dérangé.
Didier Mrejen propose des bases neurophysiologiques des zones dermatologiques et une cartographie cutanée originale des souffrances aussi bien rachidiennes que viscérales. Pour lui, toute souffrance somatique (articulation, muscle, ligament eau) est représentée au niveau de la peau par une zone palpable, douloureuse, reproductible.
Ces zones dermo neuro dystrophiques qu’il convient de rechercher sont celles qu’il faut choisir pour appliquer une technique méso-ponctuelle.
L’acte mésothérapique repose sur 3 questions : Où piquer ? Avec quels produits ? et avec quelle technique (matériel, profondeur, quantité de mélange injectée).

Clinique du Centre - Mésothérapie

Médecine chinoise et acupuncture

Pneumologie-Allergologie